Prix quinquennal "Sciences médicales fondamentales" 2017
décerné à Stefan Constantinescu

 

Stefan Constantinescu a reçu ce lundi 13 novembre le Prix quinquennal "Sciences médicales fondamentales" des mains de Madame Maggie De Block, Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, pour ses travaux sur la physiopathologie des syndromes myéloprolifératifs publiés au cours de la période 2011-2015. On parle de syndrome myéloprolifératif lorsque la moelle osseuse produit trop de globules rouges, de globules blancs ou de plaquettes. "(Stefan Constantinescu) a déchiffré les mécanismes immunitaires moléculaires de ces cancers du sang, qui touchent surtout une population âgée. Le travail relève d'un niveau scientifique incroyablement haut", a commenté l'Académie royale de médecine de Belgique.

 

La recherche

Le groupe de Stefan Constantinescu étudie les mécanismes par lesquels de petites protéines appelées cytokines induisent la survie, la prolifération et la différenciation des progéniteurs sanguins. Le groupe a défini les structures nécessaires au fonctionnement normal des récepteurs des cytokines, qui sont des protéines transmembranaires, ainsi que des enzymes se trouvant en aval, qui transmettent le signal et qui appartiennent à la famille des Janus kinases. Les principaux récepteurs étudiés sont les récepteurs de l'érythropoïétine (EpoR) et de la thrombopoïétine (TpoR), qui régulent la production de globules rouges (qui transportent l'oxygène vers les tissus) et de plaquettes (qui participent à la coagulation sanguine et protègent contre les saignements).

Le groupe a contribué en 2005-2006 à la découverte de mutations activatrices responsables d'un groupe de cancers du sang appelés néoplasmes myéloprolifératifs. Au cours de la période 2011-2015, plusieurs avancées majeures ont été réalisées par le groupe sur la compréhension des mécanismes par lesquels la mutation V617F dans le domaine pseudokinase de JAK2 active le domaine kinase de JAK2. Un nouveau circuit d'activation a été identifié qui offre la possibilité de rechercher des inhibiteurs spécifiques de la mutation. Le groupe a également découvert comment la perte du tryptophane 515 dans le TpoR conduit à l'activation oncogénique de celui-ci. Un nouveau rôle pour le tryptophane a été révélé dans le maintien des protéines transmembranaires dans un état inactif en empêchant la dimérisation du domaine transmembranaire. Dans le même temps, le groupe a contribué à la découverte que les mutants de la calréticuline associés à la thrombocytémie essentielle et à la myélofibrose se lient au domaine extracellulaire de TpoR, menant à son activation dans la voie sécrétoire et à la surface. Globalement, le travail du groupe a défini que l'activation pathologique de JAK2 et STAT5 conduit à des néoplasmes myéloprolifératifs. Enfin, le groupe a découvert que dans la progression des néoplasmes myéloprolifératifs vers une maladie plus grave qui est la leucémie aiguë secondaire, il existe une interaction pathologique entre les mutants STAT5 constitutivement actifs et les mutants p53, indiquant un rôle majeur de la signalisation STAT5 dans la progression.

Pour plus de détails

 

Le prix

Les prix quinquennaux sont décernés depuis 1859 par un jury commun aux Académies royales néerlandophone et francophone de médecine de Belgique. Destinés à des chercheurs belges de naissance ou naturalisés, ils récompensent des travaux marquant un progrès scientifique réel dans le domaine des sciences médicales fondamentales, ou dans le domaine des sciences cliniques ou appliquées.

Côté néerlandophone, c'est le microbiologiste Herman Goossens qui a été récompensé du prix "Sciences cliniques ou appliquées" pour son travail sur le développement de normes et d'instruments pour le contrôle de maladies infectieuses épidémiques et pandémiques dangereuses en Europe, avec une attention particulière pour la résistance aux antibiotiques.

Stefan Constantinescu et son équipe (de gauche à droite : Vitalina Gryshkova, Alexandra Dusa, Stefan Constantinescu, Jean-Philippe Defour, Ilyas Chachoua, Thomas Balligand, Emilie Leroy, Gaëlle Vertenoeil, Florian Perrin, Christian Pecquet, Lidvine Genet)  

 

Pour en savoir plus sur les Prix quinquennaux des sciences médicales :

- Académie royale de médecine de Belgique 

- Le spécialiste®, l'actualité des médecins spécialistes

 

PLUS D'INFORMATION SUR LE GROUPE DE STEFAN CONSTANTINESCU :